St. John's Wort, the sunny weed | HERBES FOLLES

Millepertuis, l'herbe du soleil

Le millepertuis a une histoire riche et colorée. De l'Antiquité au Moyen Âge, on lui prêtait des pouvoirs magiques et on l'utilisait pour éloigner le mal et protéger des maladies. Les fleurs de cette plante sacrée, utilisée dans les célébrations de la Saint-Jean, étaient cueillies avant le lever du jour, avec un cœur pur et les pieds nus, en marchant à reculons. C'est une plante à l'aura ensoleillée, symbolisant la victoire sur les forces des ténèbres et du mal.

Utilisations


Ses applications médicinales et cosmétiques sont aujourd'hui "officiellement" reconnues, allant de la dépression à l'apaisement des nerfs en passant par les soins de la peau. Paracelse, alchimiste et médecin du XVIe siècle, notait son action contre "les maléfices qui poussent les hommes au désespoir" - une manière ancienne de définir la dépression -, une propriété du millepertuis aujourd'hui bien établie par la science.

L'essentiel de ses constituants se trouve dans ses fleurs d'un jaune éclatant et magnifique : l'hyperforine, qui favorise naturellement le processus de cicatrisation et aide à réduire les inflammations, et l'hypericine, qui possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires. Ses flavonoïdes sont des antioxydants efficaces, qui aident à combattre les signes de vieillissement.

Huile de Millepertuis à faire soi-même

Les principes actifs de cette plante sont captés en faisant macérer les fleurs et les bourgeons pendant plusieurs semaines dans une huile végétale, qui prend alors une belle teinte jaune-orangée. Il est toutefois recommandé de ne pas appliquer le macérat de millepertuis avant une exposition au soleil (idéalement, ne l'utiliser que le soir), car l'hypéricine rend la peau photosensible. Cette préparation peut être très utile en cas de brûlures légères et de coups de soleil. Entre autres applications d'urgence, elle peut aider à réduire les raideurs musculaires après le sport : il suffit de la masser sur les muscles endoloris et de boire de grandes quantités d'eau.

Les fleurs et les boutons floraux doivent être cueillis lorsqu'ils laissent des traces rouge-violet dans vos doigts, pas avant.

Choisissez un bocal en verre et remplissez-le jusqu'à la moitié avec des fleurs de millepertuis fraîchement cueillies. Recouvrez le tout avec une huile de votre choix (l'huile d'amande ou de jojoba sont d'excellents choix, car elles sont relativement stables). Fermez le bocal et laissez-le pendant quatre semaines, près d'une fenêtre ensoleillée, en retournant régulièrement le bocal. Filtrez à travers une gaze de coton (comme une simple compresse), et mettez le tout dans un nouveau flacon.

Étiquetez le flacon, et voilà !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.