Plantain, humble and holy weed | HERBES FOLLES

Le plantain, humble et sainte herbe

Le nom commun "plantain" fait principalement référence à deux espèces : Plantain major et Plantain lanceolata, qui peuvent être utilisées, pour la plupart, de manière interchangeable.

Malgré ses nombreux attributs, le plantain est une mauvaise herbe humble et discrète, très courante dans les milieux urbains car elle peut prospérer dans les zones perturbées et les sols durs et compacts où il y a beaucoup de passage.  Ses fleurs sont fines et furieuses et ses feuilles épousent souvent le sol, ou poussent en hauteur pour se fondre dans l'herbe environnante.

Les Amérindiens l'appelaient "l'empreinte de l'homme blanc" car elle poussait partout où les colons européens avaient passé un certain temps. Une fois qu'elle s'est établie, on lui a donné un nom qui se traduit par "médecine de la vie", ce qui démontre sa valeur en tant qu'herbe médicinale.

Le plantain commun semble particulièrement apte à arracher les particules de pollution de l'air dans les environnements de bord de route qu'il a tendance à habiter, ce qui en fait un exemple de phytoremédiateur.

L'herbe médicinale - un peu d'histoire

Le médecin et pharmacologue grec Dioscoride, dont l'ouvrage De materia medica est la principale source classique de la terminologie botanique moderne, mentionnait le plantain pour ses propriétés cicatrisantes et anti-infectieuses.

Il est utilisé dans les soins de la peau depuis des siècles. Nicholas Culpeper, herboriste et botaniste anglais, a décrit le plantain comme étant "profitable contre toutes les inflammations et les éruptions de la peau, et contre les brûlures et les échaudures par le feu et l'eau".

La plante faisait également partie du "Nine Herbs Charm", une ancienne potion anglaise destinée au traitement des empoisonnements et des infections.

Le plantain contient des composés biologiquement actifs tels que des polysaccharides, de l'allantoïne, plusieurs minéraux, des dérivés de l'acide caféique, des flavonoïdes, des glycosides iridoïdes et des terpénoïdes. Le plantain est une bonne source d'antioxydants comme la vitamine C et les caroténoïdes, ainsi que de vitamine K. Il possède également des propriétés astringentes liées à la présence de tanins, ainsi que des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes provenant de l'acide caféique et des flavonoïdes.

Utilisations

Le plantain est connu pour aider à soulager les inflammations, les infections ou les blessures de la peau, des poumons, du système urinaire et du système digestif. Il peut être un grand allié pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer, mieux vaut le consommer sous forme de thé ou de teinture pour aider à nettoyer les poumons et freiner l'envie de fumer.

Le plantain peut également être utilisé pour apaiser et refroidir la douleur, les démangeaisons ou les symptômes de brûlure du sumac vénéneux, des orties ou des coups de soleil. Il est très facile de préparer un cataplasme pour une application topique directe sur les démangeaisons, les brûlures, les éraflures, les coupures, etc. (les herbes sont broyées en une pulpe ou transformées en une pâte que l'on étale directement sur la surface de la peau).

Vous pouvez également manger les jeunes feuilles et les fleurs dans une salade, les ajouter à une soupe ou les cuire comme des épinards.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.