Who's behind our products... | HERBES FOLLES

Qui est derrière nos produits...

Nos produits cosmétiques sont fabriqués à Spa, en Belgique, chez Copaiba, un laboratoire spécialisé dans les cosmétiques naturels.

Il s'agit du premier et du seul laboratoire belge à avoir reçu l'accréditation de la norme internationale très stricte "Cruelty-Free Standard" de l'ECEAE (European Coalition to End Animal Experiments). Cette charte garantit que ni le produit fini, ni les ingrédients qui le composent, n'ont été testés sur des animaux. Copaiba a été l'une des premières entreprises à adhérer aux mécanismes de compensation carbone, engagée dans la promotion d'un comportement écologique.
Nous avons décidé de leur poser quelques questions, pour que vous nous connaissiez un peu mieux, nous et nos partenaires :)

____


    Quand a été créé Copaiba, et par qui ?

Copaïba est né en 2001, et, vingt ans plus tard, nous sommes toujours les mêmes personnes à la tête du laboratoire : Gaetan Millis, pharmacien, et Delphine Roberti, biochimiste.

Par son travail quotidien en pharmacie, Gaétan s'est rendu compte que bon nombre d'affections cutanées ne trouvaient pas de solution dans l'éventail des traitements mis à disposition par les grands noms de l'industrie cosmétique et pharmaceutique. Les médicaments présentés sous forme de crèmes, pommades ou autres sont souvent désagréables car ils sentent mauvais ou sont trop gras, et leur puissance, qui n'est parfois pas sans effets secondaires, ne permet pas de les utiliser en continu. Quant aux produits cosmétiques classiques, leur efficacité est malheureusement généralement très limitée et ne permet pas de soulager les mille et un problèmes qui affectent notre peau au quotidien.

Cependant, une troisième voie, alternative entre médicaments et cosmétiques, existe : il est possible de concevoir des produits très agréables au toucher et à l'odorat, mais qui exploitent toute la puissance des extraits de plantes, comme les huiles végétales ou les huiles. essentielles. Peu utilisée car très exigeante, cette façon de concevoir des cosmétiques est pourtant synonyme d'exploitation de toutes les richesses offertes par la nature, pour une efficacité inégalée.

La rencontre en 2006 avec Delphine Roberti, biochimiste formée à l'art des huiles essentielles, a été une étape clé dans le développement du laboratoire. Ses qualités de formulatrice, sa remarquable maîtrise technique du laboratoire et son talent indéniable de parfumeur ont apporté d'énormes avantages à l'entreprise, et ont fait entrer le nom de Copaïba dans le cercle très sélectif des laboratoires cosmétiques pionniers.

    Pourquoi des cosmétiques naturels ?

En 2001, le naturel ne connaissait pas encore le succès rencontré aujourd'hui. Pourtant, Copaïba y croyait, par choix et par conviction, par amour du vrai et du beau. Selon les mots de Delphine : " La recherche de l'authentique est celle qui allie le beau et le vrai ; travailler avec des ingrédients naturels permet de magnifier leur éclat sans jamais perdre leur origine. Et c'est une grande fierté pour Copaïba".

 

    Parmi les différents services que vous proposez (formulation, recherche de fournisseurs, fabrication, ...), lequel préférez-vous ?

Tous les projets sont différents, et demandent une attention constante. Toutes les tâches constituent notre métier, et sont difficiles à isoler les unes des autres. Mais peut-être dirions-nous que les meilleurs moments sont ceux où nous rencontrons les produits qui sont, à un moment ou un autre de leur parcours, entre nos mains, sur les étagères d'un beau magasin.

 

    Avec quelles marques travaillez-vous (actuelles et passées) ?

Nous avons ou avons eu des clients tels que Amatera, Aullyn Cosmetics, Alpeor, Senz Cosmetics, Soft Love, Une Nuit Nomade, Vavin, ....

-

 

 

 

     Des mauvaises herbes dans des cosmétiques naturels, est-ce une combinaison étrange ?

Seul l'imbécile dénigrera les mauvaises herbes au profit des plantes dites nobles. Toutes ont leur place dans notre écosystème, et il convient à juste titre de mettre à l'honneur ces mauvaises herbes, trop peu connues, mal estimées, mais si importantes pour notre biodiversité.

 
 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.