Corn Poppy, the delicate in red | HERBES FOLLES

Coquelicot, le délicat en rouge

Les fleurs rouge vif du coquelicot apparaissent en grand nombre, et sont conçues pour attirer les pollinisateurs - ainsi que les yeux humains sensibles à sa beauté.
Elles sont une véritable force de vie, qui ne demande qu'à se reproduire et à se répandre :
une plante peut produire 15000 à 20000 minuscules graines ( !!!), bien protégées dans des capsules dures, qui peuvent être viables pendant de longues périodes même lorsqu'elles sont enterrées profondément sous terre.
Ces graines sont légères et facilement dispersables.
Elle devient cependant de moins en moins fréquente dans les terres agricoles, en raison de l'utilisation croissante d'herbicides chimiques...

 


Un peu d'histoire

 


Le coquelicot est vénéré depuis avant le Moyen Âge comme un symbole de paix et de sérénité. Il pousse là où la terre a été retournée et prospère donc sur les champs de bataille. Il est devenu un symbole de la 1ère guerre mondiale et du "sommeil éternel des soldats morts".
Ses origines sont incertaines, mais elle est régulièrement associée à l'agriculture de l'Ancien Monde et porte le symbolisme de la fertilité agricole. Avec le blé, la fleur était le symbole de la déesse grecque Déméter, qui régnait sur l'agriculture et la fertilité des sols. Elle tolère les méthodes simples de désherbage et a la capacité de fleurir et de se reproduire avant la récolte, ainsi que de former une banque de semences de longue durée.

Propriétés médicinales

Ses délicats et magnifiques pétales rouges peuvent être utilisés dans les salades (avec les graines) ou pour faire des tisanes, en leur donnant une belle couleur. Ils sont riches en mucilage, une substance très nourrissante et protectrice pour la peau et les autres membranes. Il contient également des alcaloïdes, des tanins, des flavonoïdes et des anthocyanines (tous deux antioxydants), des pigments qui lui donnent sa couleur vive et protègent la peau contre les radicaux libres. Dans la médecine traditionnelle à base de plantes, le coquelicot était utilisé pour traiter la toux, la bronchite, la pneumonie, la fièvre éruptive et les troubles mineurs du sommeil chez les adultes. Si vous envisagez de l'utiliser, sachez que les doses sont très importantes avec cette plante, car elle peut être toxique.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.